Présentation

Création

La société « Groupe de formation et d’Ingénierie » a été créée en 2008 pour lancer l’École Polytechnique de Sousse qui a été agréé par l’état sous le numéro N° 02-2009 à partir de la rentrée universitaire 2009. Cette École a été créée par un groupe d’enseignants d’une grande expérience dans le domaine de l’enseignement public et privé.
Son objectif est de former des ingénieurs polyvalents dans différents domaines technologiques avec les qualités scientifiques, techniques et humaines qui répondent au mieux aux exigences du marché de l’emploi national et international.
A sa création, l’école proposait, outre le cycle préparatoire, quatre filières : Génie Informatique, Génie Biotechnologique, Génie Informatique de Gestion et Génie Mathématiques appliquées.
Ensuite, et progressivement, l’école a obtenu l’agrément pour les filières suivantes : Génie Civil, Génie Mécanique, Génie Électromécanique, Génie Electrique et Automatique et Génie Télécommunication et Réseaux.
Depuis 2014, l’école offre, et pour la première fois en dehors de la capitale la filière architecture et urbanisation.

Evolution de l'Ecole Polytechnique de Sousse

La qualité de la formation assurée par l­’École Polytechnique de Sousse lui a valu une progression relativement rapide de son effectif d’­étudiants qu’aucun autre établissement privé n’­a réalisé.

En effet, en l’intervalle de quatre ans l’école a vu son effectif progresser de plus de 9 fois passant de 110 en Octobre 2009 à 1010 en octobre 2014.
Ceci est dû essentiellement à un effet conjugué entre une équipe dirigeante créative et dynamique et un corps enseignant composé d’universitaires et de professionnels comptant parmi les meilleurs en Tunisie.
L­’École Polytechnique de Sousse propose tous les 3 ans une reforme de ses programmes ce qui permet à ses élèves ingénieurs d’­avoir les compétences nécessaires pour la demande du marché du travail.

L’École Polytechnique Privée de Sousse  a été créée pour répondre au mieux à un besoin croissant dans un enseignement de qualité par un corps compétent et à l’écoute des attentes du tissu industriel. Elle s’est fixée trois principales missions :

  • Mission à court terme : former des ingénieurs dans un contexte de compétition internationale, aptes à prendre leurs destins en mains et qui ne se contentent pas d’être des agents exécutifs mais des membres actifs créateurs d’emplois et de richesse.
  • Mission à moyen terme : promouvoir la recherche appliquée et l’Ecole Polytechnique de Sousse commence à avoir des résultats notamment en biotechnologie.
  • Mission à long terme : être un agent promoteur de l’économie du pays en lançant une pépinière d’entreprises.
    L’objectif étant d’encadrer les élèves ingénieurs à créer des entreprises se basant sur des idées innovatrices et prometteuses.

Soucieuse de donner une envergure internationale à sa formation, l’Ecole Polytechnique de Sousse a signé plusieurs conventions de partenariat visant la double diplômation, notamment avec l’Ecole Polytechnique de Montpellier, l’ECAM-EPMI, l’école des mines d’Ales et luniversité de SUB’BIOTECH Paris. De plus, elle a signé des conventions de coopération avec lUniversité de Lyon et les écoles EFREI et ESIGETEL.
Il est à noter que dautres projets de partenariats sont en cours notamment avec Robertson college au Canada.

STRATÉGIE FUTURE

***************

Les nouveaux bâtiments de l’École Polytechnique de Sousse dont la construction débutera très prochainement permettront à l’école de se doter d’­espaces pédagogiques, administratifs, techniques et culturels adaptés à ses ambitions. Avec les nouveaux espaces les étudiants évolueront dans une ambiance très favorable au travail, à la recherche et à la pratique des activités sportives et culturelles.

Les nouveaux bâtiments de l’École Polytechnique de Sousse sont constitués de trois grands pavillons étalés sur plus de 8000 m²  :

 ** Un premier pavillon sera occupé par l’administration et les salles de cours  ainsi que deux grands amphithéâtres.

** Un pavillon central abritera les laboratoires de génie civil, génie mécanique, génie électrique, laboratoires de langues, biologie, informatique, électronique et télécommunications, tous dotés des outils et supports pédagogiques adéquats.

** Un pavillon socio-culturel constitué essentiellement d’­une bibliothèque répondant aux attentes des étudiants au niveau des acquisitions de livres, de revues et d’­autres moyens audio-visuels.

Le pavillon socioculturel sera doté également d’­une infirmerie, d’une buvette et de clubs culturels et sportifs dont la gestion sera confiée exclusivement aux étudiants.

Chiffres Clés

chiffres